NOVASURE : comment préserver son utérus ?

Une méthode innovante pour le traitement des irrégularités du cycle et des hémorragies précédant la ménopause.

Dans les mois et années qui précèdent la ménopause, la femme est parfois confrontée à des irrégularités de ses cycles ou à une augmentation de la fréquence ou de la quantité de ses règles.

Cela est parfois lié à une pathologie de l’utérus (polypes, fibromes, endométriose) mais parfois aucune cause n’est retrouvée, on parle de métrorragies ou de ménorragies fonctionnelles. Celles-ci sont alors liées à des troubles hormonaux qui épaississent l’endomètre (couche la plus interne de l’utérus).

Comme le recommande le Collège de Gynécologie Obstétrique « en cas d’échec du traitement médical » de ces métrorragies fonctionnelles « une technique chirurgicale conservatrice devra être proposée ; le choix doit se porter sur les techniques de deuxième génération de destruction de l’endomètre ». Le but est d’éviter une chirurgie radicale (l’ablation de l’utérus ou hystérectomie) qui peut avoir notamment des répercussions psychologiques compte tenu de la symbolique de cet organe.

La thermocoagulation de l’endomètre est une intervention courte d’environ 15 minutes qui ne nécessite aucune cicatrice et qui peut se faire sous anesthésie générale ou locorégionale (rachi-anesthésie).

Le premier temps de l’intervention consiste à s’assurer à l’aide d’une caméra (hystéroscopie) qu’il n’y aucune lésion dans l’utérus et à réaliser un prélèvement de l’endomètre de manière systématique pour une analyse au laboratoire. Un dispositif est inséré dans la cavité utérine, ses dimensions sont réglables en fonction de chaque patiente et de la taille de chaque utérus, ce qui permet d’avoir un traitement personnalisé.

Une méthode innovante pour le traitement des irrégularités du cycle et des hémorragies précédant la ménopause.

L’ablation de l’endomètre est faite par vaporisation grâce à l’émission d’ondes de radiofréquence.

L’application dure 90 secondes puis le dispositif est retiré et une nouvelle exploration de l’utérus à l’aide de la caméra permet de s’assurer du bon résultat et du traitement complet de l’endomètre.

Cette technique :

peut être réalisée à tout moment du cycle.
ne laisse aucune cicatrice.
est une procédure rapide réalisée en ambulatoire.
La plupart des femmes ne ressentent pas ou peu de douleurs après la procédure.

La plupart des femmes retrouvent une vie normale en une journée en moyenne.

91% des femmes retrouvent des règles normales, modérées ou plus de règles du tout après la procédure.

41% des patientes ont une absence totale de règles.

LAISSER UN COMMENTAIRE