bloc

CURAGE AXILLAIRE ET GANGLION SENTINELLE

Pour connaitre le stade de la maladie et choisir les traitements complémentaires après la chirurgie, il faut savoir si le cancer a envahi les ganglions lymphatiques de l'aisselle.

Technique chirurgicale

Immédiatement après l’ablation de la tumeur du sein, sous anesthésie générale, une incision est réalisée sous le bras, au niveau du creux axillaire (sauf si une mastectomie totale vient d’être réalisée).

Le prélèvement ganglionnaire est fait selon les modalités décrites ci-dessous, puis un redon (drain) peut être mis en place pour évacuer les sécrétions et la lymphe.

Les fils sont résorbables et les soins post-opératoires sont simples.

Principes et indications du curage axillaire

Le curage axillaire correspond à l’ablation de l’ensemble des ganglions lymphatiques situés au niveau de l’aisselle (en moyenne, 10 à 15 ganglions).

Un curage axillaire est nécessaire quand :

  • la tumeur du sein mesure plus de 5 cm
  • une chimiothérapie (néadjuvante) a été faite avant l’opération
  • plusieurs tumeurs sont présentes dans le sein
  • le ganglion sentinelle est malade ou qu’il n’a pu être détecté

Principes du ganglion sentinelle

Le ganglion sentinelle est le premier relais qui draine le sein. Il est constitué de 1,2 ou 3 ganglions.

Si ce premier relais ne comporte pas de cellules cancéreuses on sait que les autres ganglions ne sont pas malades non plus. Dans ce cas il ne sert à rien de les retirer ce qui simplifie l’intervention et limite les risques de complications post-opératoires.

Le ganglion sentinelle n’est par contre pas forcément le plus proche du sein et peut se trouver dans des localisations variables. C’est pour cela qu’il faut le repérer de manière précise avant l’intervention.

Pour cela, on réalise une double détection :

  • La veille de l’intervention un premier repérage est fait en médecine nucléaire par lymphoscintigraphie. Une injection d’un produit radioactif est faite au niveau de l’aréole. Ce produit diffuse en deux heures au niveau du ganglion sentinelle qu’on peut alors repérer au niveau de l’aisselle.
  • Le jour de l’opération, immédiatement après le début de l’anesthésie générale, une injection d’un colorant bleu naturel est faite au niveau de l’aréole et en dix minutes le ganglion sentinelle se colore en bleu.

Ganglion sentinelle

Ainsi, le chirurgien est certain de procéder à l’ablation du premier relais ganglionnaire.

Le ganglion est alors confié au biologiste qui va examiner au microscope  le ganglion pendant l’anesthésie.

Si des cellules suspectes sont retrouvées, un curage axillaire sera réalisé dans la foulée.

Si aucune celle suspecte n’est retrouvée, l’intervention est terminée.

SPECIALISTE EN CHIRURGIE GYNECOLOGIQUE & EN CANCEROLOGIE

Le Docteur TIXIER vous reçoit au cabinet de Gynécologie du Clos Malcus, à Mâcon (71).