LASER DU COL

La plupart des cancers du col de l’utérus sont provoqués par le papilloma virus (HPV).
Dans la majorité des cas, l’infection ne donne aucun symptôme car le système immunitaire permet « d’éteindre » le virus avant même qu’il ne provoque des lésions.
Parfois, quand le système immunitaire tarde à créer une réponse adaptée, le virus persiste et des anomalies au niveau des cellules du col (dysplasies) peuvent survenir.

Ce sont ces dysplasies qui peuvent potentiellement évoluer un jour vers une lésion cancéreuse.

Le frottis est l’examen qui permet de faire le dépistage de ces dysplasies.

En cas de frottis anormal, une colposcopie est le plus souvent réalisée. Il s’agit d’un examen simple du col à l’aide d’un microscope qui permet de visualiser les lésions et d’en faire une biopsie qui sera analysée par le laboratoire pour une analyse plus précise.

En fonction des résultats de la colposcopie et des biopsies, il pourra vous être proposé un traitement par laser, une conisation ou une simple surveillance.

Principes

Le laser du col peut être réalisé lorsqu’une dysplasie de bas grade (CIN1) a été mis en évidence sur votre frottis et en colposcopie.

Il est réalisé en hospitalisation ambulatoire. Le geste est court (5 à 10 minutes). Une anesthésie locale est réalisée. L’ensemble des lésions est détruit par un laser CO2 sans aucune douleur, la sortie a lieu 2 heures après le geste.

Vous devez être accompagnée pour le retour au domicile.

Un frottis de contrôle est préconisé trois mois plus tard auprès de votre gynécologue ou de votre médecin traitant.

Frottis

SPECIALISTE EN CHIRURGIE GYNECOLOGIQUE & EN CANCEROLOGIE

Le Docteur TIXIER vous reçoit au cabinet de Gynécologie du Clos Malcus, à Mâcon (71).